Marchés financiers

Les marchés financiers ne sont pas que des salles de marchés bondées, ils sont un élément essentiel de notre économie.

Mais la dérégulation des marchés financiers a sapé ce qui était leur objectif principal: fournir des épargnes et des capitaux à un développement économique des plus prometteurs.

Nous faisons face aujourd’hui au besoin urgent de rediriger les capitaux de leur usage spéculatif à court terme vers des investissements à long terme bénéfiques pour l’économie et la production. Ce changement de cap frappera certains acteurs mais c’est un défi que la société se doit de relever.

Seuls les acteurs du marché pensent que le profit avant tout, peu importe ses répercutions sociales, est quelque chose de naturel. Les marchés ont besoin de régulation et d’institutions qui s’assurent que, par delà ces profits, la société et l’économie puissent également bénéficier d’une allocation efficace des ressources et de la stabilité financière.

Le destin des vrais investisseurs est lié à celui des émetteurs : ils sont orientés vers les valeurs réelles et la répercussion de leur investissement, et ils sont réellement liés au succès ou à l’échec du projet qui est derrière celui-ci. Les spéculateurs se concentrent eux sur les fluctuations des prix – peu importe la direction – ainsi que sur le comportement des autres spéculateurs. La spéculation n’est pas une activé mauvaise par essence, mais tout est question de proportions. Un marché dominé par la spéculation devient très vite déconnecté de l’économie réelle et fait peser sur la société le poids d’une faible allocation des ressources.

Blog

Plus d'articles du blog >>

Vidéo

Plus de vidéos >>

Webinare

Plus de webinaires >>

Cartoons

Finance Watch cartoon Finance Watch cartoon Finance Watch cartoon

Plus de cartoons >>